18
April
2019

Soutenir la planete pour notre generation future

18
April
2019

Soutenir la planete pour notre generation future

735

Don Pramudwinai

Ministre des affaires etrangeres de la Thailande

A l’ere numerique et dans le contexte actuel de la Quatrieme Revolution Industrielle (4IR), on parle souvent de «megadonnees» et d’«Internet des Choses» (IDC) qui, pour certains, peuvent sembler hautement techniques et virtuellement numeriques. Bien que la Thailande soit pleinement consciente des opportunites et des defis lies a la modernite, nous recherchons egalement une dimension humaine globale du developpement inclusif, en particulier, durant notre annee a la presidence de l’ASEAN. C’est pourquoi nous avons choisi le theme «Faire Progresser le Partenariat pour la Durabilite» afin de promouvoir la «Durabilite des Objets » (DOD) qui signifie durabilite dans toutes ses dimensions.

Le developpement durable est un concept global directement lie a la DOD. Cependant, le premier aspect de la durabilite auquel le public pense generalement est la durabilite de l’environnement qui est un element important du concept et fait partie du Programme de Developpement Durable des Nations Unies a l’horizon 2030 ou ODD. Ces 17 ODD sont simplement regroupes en 5P avec l’objectif ultime de sauver la planete, de promouvoir la paix, de creer la prosperite, d’ameliorer le partenariat et de nourrir notre peuple.

En ce qui concerne « la planete », l’air pur et l’eau salubre font partie des elements essentiels aussi fondamentaux pour les etres humains que pour toutes les autres creatures qui partagent ce monde avec nous. Malheureusement, la Terre mere a ete blessee et tenue pour acquis par les humains plus que quiconque au cours de l’histoire. Le fait que plusieurs ODD accordent de l’importance a la rehabilitation et a la conservation de notre planete reflete les preoccupations environnementales croissantes et l’appel a un developpement plus equilibre, largement appele le concept d ‘«economie circulaire » qui gagne du terrain a l’echelle mondiale.

La Thailande reconnait que l’amelioration de la durabilite environnementale est inextricablement liee au developpement social et economique et est l’une des conditions essentielles du developpement durable. Nous avons donc adopte des mesures pour conserver, restaurer et gerer nos ressources naturelles et notre environnement de maniere plus durable, et avons inclus ces elements dans notre Cadre de Strategie Nationale sur 20 ans (2017 – 2036).

A titre d’exemple, la Thailande a lance la Feuille de Route Nationale de la Contribution Determinee sur l’attenuation (2021 – 2030) pour determiner si nous atteignons nos objectifs de reduction des emissions de gaz a effet de serre de 20 a 25% d’ici 2030. Certains progres ont ete accomplis jusqu’ici. L’annee derniere, nous avons reussi a reduire les emissions de 45,72 millions de tonnes de dioxyde de carbone, soit 12% des 7% a 20% d’objectif d’ici 2020. De plus, environ 24 hectares de recifs coralliens et 880 hectares de forets de mangroves ont ete rehabilites, et l’utilisation de plus de 435 millions de sacs en plastique a ete reduite depuis 2017.

Au-dela de notre engagement national, la Thailande a toujours plaide pour une cooperation sur les questions environnementales avec la communaute mondiale afin d’obtenir des avantages a long terme. Un exemple en est notre ferme engagement en faveur de l’Accord de Paris pour lutter contre le changement climatique. Parallelement, la Thailande coopere avec tous les partenaires pour l’echange de connaissances, d’experiences et de pratiques optimales.

Le developpement durable est un programme mondial qui necessite des efforts concertes et la Thailande est en mesure de le faire progresser cette annee. En plus d’etre presidente de l’ASEAN, la Thailande est egalement Coordinatrice de l’ASEAN pour la Cooperation pour le Developpement Durable, identifiant activement les complementarites et favorisant une coordination plus etroite entre l’ASEAN et les Nations Unies. Une action substantielle est la « Complementarite entre la Vision Communautaire 2025 de l’ASEAN et le Programme de Developpement Durable 2030 des Nations Unies: Un cadre d’action », qui identifie une synergie eventuelle et les moyens de renforcer la construction de la communaute de l’ASEAN tout en atteignant plusieurs objectifs de developpement durable simultanement.

Une recommandation du Rapport sur les Complementarites qui sera pleinement mise en oeuvre cette annee est la creation du Centre de l’ASEAN pour les etudes et le dialogue sur le developpement durable en Thailande. Le centre sera finance par le Gouvernement du Royaume de la Thailande et contribuera a la coordination des activites et des projets lies a l’Initiative de Complementarite, tout en assurant la liaison avec des centres similaires dans les Etats membres de l’ASEAN afin de constituer un reseau de centres d’appui aux efforts regionaux de developpement durable.

L’environnement marin est l’un des programmes de developpement durable a prendre en compte au cours de sa presidence de l’ASEAN. La Thailande est tres preoccupee par le probleme des debris marins et de son impact sur l’environnement. Nous croyons fermement qu’une action urgente est necessaire. Les chercheurs ont decouvert au milieu de l’ocean Pacifique un debris marin ou un «depotoir d’ordures» d’une taille superieure a celle de Bangkok. Le poisson mange ces debris, qui sont ensuite consommes par l’homme, causant ainsi de graves problemes de sante. Les reportages sur des animaux marins comme les baleines et les tortues souffrant de la consommation de dechets non digestibles ne representent qu’une fraction des 100 000 deces annuels d’animaux marins dus a ce probleme. En outre, les debris marins ont une incidence sur la promotion d’un tourisme respectueux de l’environnement et ont donc des impacts sur la contribution du secteur du tourisme au developpement national.

Une etude realisee par le Ministere des Ressources Naturelles et de l’Environnement de la Thailande a revele que les dechets jetes a la mer peuvent se deplacer dans le monde entier. Il est par consequent imperatif de disposer d’une plate-forme de discussion et de collaboration pour traiter le probleme. Une reunion du groupe de travail technique entre les membres de l’ASEAN s’est tenue en novembre 2017, tandis que la reunion ministerielle speciale de l’ASEAN sur les debris marins et la reunion de haut niveau de l’ASEM sur la durabilite marine se tiendront respectivement les 5 mars 2019 et du 7 au 8 mars 2019. Ainsi, la Thaïlande encourage le partenariat pour la durabilite en commencant par la durabilite environnementale et s’etendra a d’autres regions tout au long de l’annee.

Les avantages du developpement durable sont innombrables, mais chaque pays doit s’engager dans sa propre voie et dans sa determination pour atteindre les objectifs. Dans le cas de la Thailande, la Philosophie d’Economie de Suffisance (PES) a ete adoptee comme approche locale. Cette philosophie, conferee par Sa Majeste le feu Roi Bhumibol Adulyadej, propose un « processus de reflexion » consistant en une analyse en trois parties de la cause du probleme, en une recherche de solutions pratiques et en la mise eneuvre des solutions choisies.

La PES est integree dans la politique de la Thailande aux niveaux national et international. C’est un principe directeur des Plans Nationaux de Developpement Economique et Social de la Thaïlande depuis 2002 et de son application pour parvenir au developpement durable. La Thailande a partage cette philosophie avec de nombreux pays en tant qu’approche alternative pour la realisation des Objectifs de Developpement Durable grace a des cours de formation et a la creation de plusieurs projets de cooperation en Asie et en Afrique.

En conclusion, l’engagement de la Thailande en faveur du developpement durable est inebranlable comme en temoignent nos realisations et contributions passees aux niveaux nationaux et a l’international. Nous nous sommes engages a faire plus. L’agenda sera particulierement important pendant de notre presidence de l’ASEAN et la Thailande se rejouit de travailler avec ses collegues de l’ASEAN et au-dela dans le cadre d’un partenariat mondial tel que defini dans l’objectif 17 des ODD.